Microblading "Poil à Poil"

la pigmentation pour des sourcils plus vrais que nature !

Plutôt que de vous maquiller les sourcils chaque matin, pourquoi ne pas opter pour cette nouvelle technique de maquillage semi-permanent au résultat longue durée et surtout bluffant de naturel ? la technicienne redessine le sourcil et comble les trous en traçant un traît ultra fin qui imite le poil à la perfection. 

Le microblading correspond aux personnes qui souhaitent obtenir une ligne de sourcil discrète et un rendu plutôt doux. Il offre un effet réaliste et aéré. La peau apparaît entre chaque poil dessiné. Il donne l’impression d’un contour naturellement irrégulier.

Le microblading pour quels résultats ?
A base de pigments minéraux, le microblading assure une couleur naturelle et surtout qui ne change pas ni de s’estompe au fil des années.
Le résultat est durable et surtout indécelable.

Le microblading, ça tient combien de temps ?
La séance qui dure environ 1h doit impérativement subir une retouche au bout d’un mois car le travail réalisé par la technicienne va s’estomper rapidement (renouvellement cellulaire oblige !).

4 jours après la séance de microblading, le sourcil va perdre 30% de son intensité, et 50% lors de la retouche (sous 30 jours).
D’où l’importance de la retouche pour le fixer pour au minimum 1 an !

 

 

 

 

Semi-pigmentation

 

Une pigmentation point par point qui permet d'obtenir un résultat naturel, un effet poudrage.

 

Un regard, rajeuni et un effet lifting immédiat !!
A l'inverse du maquillage permanent, la semi-pigmentation n'utilise pas de stylet électrique et ne fait pas pénétrer la couleur aussi loin.
Cette technique consiste en effet à pigmenter les couches supérieures de la peau à l’aide de nano aiguilles.

On commence tout d’abord par restructurer le sourcil en lui donnant la forme souhaitée et adaptée à la morphologie de votre arcade et de votre visage.
On le dessine ensuite au crayon pour vous montrer ce que cela donnera par la suite. On se met d’accord et on commence la semi-pigmentation en griffant le sourcil à l’aide d’une plume et de pigments minéraux naturels.
Après la première séance, une seconde séance de retouche est nécessaire environ un ou deux mois après pour fixer le travail de semi-pigmentation, assurer la forme et la tenue sur une longue durée sans que ce soit permanent.
Car, contrairement au maquillage permanent qui peut parfois virer au rouge ou au bleu au fil des mois, la semi-pigmentation est durable dans le temps et s’estompe tout en douceur jusqu’à disparaître au fil du temps.

Pendant les 48 heures qui précèdent une séance, les gommages et peelings, la prise d'aspirine et l'exposition solaire sont à bannir. Après votre séance de make-up visage longue durée, des petites croûtes peuvent se former : elles s'élimineront en quelques jours.
Certaines peaux réagissent également par des rougeurs et un léger gonflement mais rassurez-vous, ces manifestations disparaissent très rapidement.
Combien de temps dure la semi-pigmentation ?
La semi-pigmentation dure entre 4 à 6 mois environ ensuite une retouche tous les 6 mois suffit pour l’entretenir.

 

À savoir ;

Pour les personnes dont les sourcils ont déjà été pigmenté par une autre technicienne me consulter

 

Les contre-indications ; 

 

 

  • Une cicatrice inflammatoire non stabilisée
  • Femmes enceintes/Ne pas allaiter
  • Maladies dermatologiques évolutives, maladies infectieuses.
  • Maladie chronique de la peau.
  • Pathologies ou irritations oculaires.
  • Maladies auto-immunes, bien que le pigment soit inerte.
  • Désordres systémiques importants (diabète insulino fortement dépendant, allergies graves, Insuffisance rénale, hépatique ou cardiaque…)
  • Tendance à développer des chéloïdes.
  • Traitement par la vitamine A acide (Isotrétinoïne)
  • Certains profils psychologiques instables et indécis (caractère permanent de la pigmentation).
  • Patients immunodéprimés (SIDA, greffes rénales, déficit immunitaire…)
  • Il faut noter que les patients sous anti-coagulants (Aspirine), Anti-inflammatoires peuvent être sujets à un hématome, des ecchymoses ou un saignement localisé à la zone d’implantation.
  • En cas d’antécédents d’herpès, il est nécessaire de prendre un traitement spécifique avant une pigmentation labiale.
  • Du fait d’une interaction possible du pigment avec des injections de comblement (rides, augmentation de lèvres…) il est conseillé d’attendre deux mois entre les deux.